Père Herman B. Kramer : L’Apostasie des Nations

Les institutions perverses qui se sont établies au sein de la Chrétienté au cours des siècles derniers semblent ne pas être autre chose qu’une préparation avancée du règne de l’antéchrist. Ces institutions avaient toutes pour but d’affaiblir l’influence de l’Église. Le mercantilisme apporta le mépris pour les lois de la justice, développa la piraterie et le banditisme, et produisit également l’inhumain trafic esclavagiste, lequel fut pratiqué par les despotes protestants et catholiques, malgré la condamnation des papes.

Les sociétés secrètes furent une rébellion contre les religions d’État et une réaction aux guerres de religion dans le monde protestant. Avec le mercantilisme et l’autocratie, ces sociétés secrètes développèrent les horreurs du capitalisme moderne. Le communisme assimile ouvertement l’Église avec le mauvais système capitaliste et en prêchant pour l’abolition du capitalisme, il professe également sa haine contre l’Église catholique.

Le communisme n’est que l’une des nombreuses inventions de Satan et il est probablement l’ultime préparation pour le règne de la bête. Le communisme fut l’invention du juif Karl Marx. Le communisme est une résurrection des idées de la Kabbale et du Talmud, lesquelles contiennent les doctrines des Juifs anti-chrétiens qui sont les héritiers de ceux qui crucifièrent le Christ.

Saint Paul, écrivant aux Thessaloniciens, se réfère au « mystère d’iniquité », qui était déjà à l’œuvre contre le Christ en Son temps. Le communisme, dans sa forme militariste et agressive, et traduisant ses idéaux dans des opérations d’agression militaire, pourrait être le fléau des cavaliers de l’apocalypse, par lesquels les quatre esprits impurs de l’Euphrate seront amenés à exterminer un tiers de la race humaine.

P. Herman Bernard Kramer, Mystery of Iniquity, p. 234

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.