Entretien avec l’abbé Michel Marchiset

Nous avons eu le grand plaisir d’être reçus par Monsieur l’abbé Michel Marchiset à la Maison Sainte-Philomène, à Chantrans. Dans cet entretien, il nous parlera de son parcours, de sa formation d’architecte, des travaux en cours à Chantrans, mais aussi de la situation actuelle de l’Église et bien sûr, du beau pays de Franche-Comté.

Le site de la Maison Sainte-Philomène : https://altapetra.wordpress.com

Soutenez le Fide Post : https://gf.me/u/y5hf3q

Articles recommandés

3 commentaire

  1. Un style alambiqué concernent cette période feeneyiste. Par ailleurs, l’hérésie publique est une irrégularité qui ne finit jamais avec le péché auquel elle est attachée, par la seule cessations du péché même après la pénitence.

    1. Salle de Rédaction

      En attendant, M. l’abbé a fait une rétractation publique, par écrit et par voix orale. Ceux qui sont capables d’avoir une telle humilité sont rares de nos jours. Il y en a qui n’en font certainement pas autant.

      1. J’entends bien, mais le magistère infaillible de l’Eglise est-ce qu’il est, c’est-à-dire que cela ne pouvant finit que par la voie de la dispense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.