Saint Robert Bellarmin : Un Pape ne peut enseigner l’hérésie

Un pape qui est manifestement hérétique cesse automatiquement (per se) d’être pape et tête, tout comme il cesse automatiquement d’être Chrétien et membre de l’Église. C’est pourquoi, il peut être jugé et puni par l’Église. C’est l’enseignement de tous les anciens Pères qui enseignent que les hérétiques manifestes perdent immédiatement toute juridiction.

Saint Robert Bellarmin, docteur de l’Eglise, De Romano Pontifice, II, XXX.

 

14358672_1735284390067049_5087537393000905254_n

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.