Danse liturgique à la paroisse moderniste de Berkeley (2013)

Un « abus liturgique » répandu dans le faux rite novus ordo de la contre-église Vatican 2 : les danses liturgiques, tantôt d’inspiration païennes, tantôt inspirées par « l’art contemporain », ce qui revient essentiellement au même, car l’Eglise catholique condamne de telles pratiques. Ici, on peut examiner une danse liturgique particulièrement étrange et blasphématoire, sensée célébrer la « Pâques » de 2013.

La paroisse de Berkeley fait partie du « diocèse » novus ordo d’Oakland, dans le nord de la Californie. Ce « diocèse » a été crée en 1962 par l’antipape Paul VI. Comme ailleurs en Californie, le « diocèse » de Berkeley est particulièrement moderniste. En 2013, l’antipape François a établi Michael C. Barber (faux prêtre et faux évêque) comme « évêque » de ce diocèse. Il était dit alors, que Barber, bien que « jésuite » comme Bergoglio, était perçu comme un conservateur par ses nouveaux paroissiens. Il est vrai que le progressisme avait été poussé au point où cet « évêque » dût sévir afin d’écarter de la paroisse du « Newman Hall Holy Spirit » un « prêtre » ouvertement homosexuel, Bill Edens, lequel était notamment en poste auprès d’étudiants sur le campus de l’Université Berkeley…On peut voir ici que cette affaire avait localement provoqué une polémique entre les paroissiens et leur « eveque ».

Le « diocèse » novus ordo d’Oakland est aussi tristement célèbre sur la cote ouest américaine, pour avoir été l’épicentre d’affaires de scandales et de crimes pédocriminels impliquant la fausse hiérarchie Vatican 2.

 

 

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] Ou encore ici, pour la célébration de la « Pâques » de 2013 dans une paroisse moderniste californienne. […]

Répondre à The Drama of The Mass : Les débuts de la « Danse Liturgique » en 1967 – Le Fide Post Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *