Le chef d’Al Nusra affirme que la rebellion modérée n’existe pas

Au début du mois de décembre l’Armée de la Conquête, une coalition de groupes terroristes principalement conduite par Al Nusra et Ahrar as-Sham, a annoncé que les zones qui relèvent de son contrôle au nord d’Alep seront soumises à la Charia.

Dans une entrevue auprès de différents médias turcs ou du Golfe arabique, Al-Julani, le chef d’Al Nusra a réitéré son allégeance à Al-Qaeda, le groupe terroriste responsable de la mort de plus de 3000 morts lors des attaques de New-York en Septembre 2001.

Plus surprenant, Al-Julani a affirmé que la prétendue rébellion démocratique et modérée de l’Armée Syrienne Libre n’existait plus depuis bien longtemps.

La collaboration entre le groupe Al-Nusra et l’Armée Syrienne Libre a été une réalité aux prémices de la guerre syrienne en 2011-2012. Un grand nombre d’éléments essentiels de cette armée syrienne libre se sont très tôt engagés dans des factions islamistes terroristes comme Al-Nusra ou Daesh.

~ A r g e n t i n a t ~

Source : Al Masdar News

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.