Dr. Guillemant, CNRS : Le Principal But de la Vaccination N’est Pas D’ordre Sanitaire

Notre ami Louis David nous transmet ce billet extrêmement intéressant du Dr. Philippe Guillemant, docteur et ingénieur physicien, spécialiste en intelligence artificielle au CNRS. Selon le Dr. Guillemant, « le but principal de la vaccination n’est pas d’ordre sanitaire » :

Le principal but de la vaccination est de parvenir à une normalisation du port d’identité numérique par chaque citoyen. Il sera en effet permis que le contrôle de ses droits d’accès à différents lieux (restaurants, boutiques, gares etc.) se fasse de manière automatique, ce qui ouvrira un immense marché, celui des objets connectés, tellement savoureux qu’il est capable de transformer des informaticiens en virologues. Cela permettra également l’introduction d’une monnaie numérique déjà préparée par la suppression progressive de l’argent liquide.

Ces propos recoupent ceux de beaucoup de militants et de citoyens ayant alerté depuis des mois, sinon des années, contre la révolution anthropologique en cours. Si beaucoup furent traités de « conspirationnistes » délirants (à tort ou à raison) par le passé, le fait qu’un spécialiste reconnu tel que Guillemant prenne aujourd’hui la parole sur le sujet constitue un témoignage de très haute qualité.

Dans un précédent billet, nous avions évoqué le risque imminent d’une fusion de nos identités biologiques et numériques, facilitée par l’introduction des nouveaux standards sanitaires post-Covid. Le Dr. Guillemant poursuit :

Il y a deux cas à considérer :

 

– Port d’identité numérique non intimement liée au corps : mobile, bracelet, montre, sac à main…


– Port d’identité numérique intimement liée au corps : bague, puce sous la peau, identification génique…

 

Dans le second cas il sera impossible, sauf opération chirurgicale, de se débarrasser de son identité.

 

Dans un premier temps, seul le premier cas est à considérer sérieusement. Ce n’est que lorsque l’usage d’une identité numérique sera normalisé par l’habitude (de vivre autrement) que le second cas s’imposera naturellement pour renforcer la sécurité de l’usage.

 

Aujourd’hui, ce port d’identité numérique est déjà réalisé via nos mobiles, mais aucun usage n’en est fait, sauf marginal comme dans le cas de l’application TousAntiCovid. Tout le monde a le droit d’entrer dans n’importe quelle boutique et de voyager sans être obligé d’avoir un portable. D’autre part, le traçage des déplacements permis par un mobile est très grossier, sa précision étant comprise entre 1 et 10 mètres. On peut considérer que pour l’instant, avoir un portable est inoffensif.

 

Tout cela pourrait changer avec le contrôle vaccinal automatisé et la généralisation des objets connectés via la 5G et même dès la 4G. En particulier le traçage ne serait plus réalisé par GPS, mais par analyse et triangulation de signaux via les objets alentours et sera à terme 100 à 1000 fois plus précis, à mesure que la technologie évoluera.

Malgré tout ceci et malgré le fait tous ces dispositifs technologiques et législatifs soient techniquement réalisables dès aujourd’hui, le Dr. Guillemant se refuse, à raison, à entrer dans une prospective binaire et simpliste. Selon lui :

Il est en effet peu probable que l’on oblige chaque citoyen à porter une identité numérique lors de ses déplacements si 50% de la population n’est pas vaccinée, car on ne va pas limiter à ce point la liberté de circulation. Par contre, si seulement 5% de la population n’est pas vaccinée, il est fort probable qu’on entrera dans ce nouveau monde.


La réalité sera évidemment bien plus complexe que cette simplification binaire, qui n’a d’autre but que d’éveiller aux véritables enjeux.

 

Donc, je le répète, nous ne sommes pas confrontés à un problème sanitaire avec le virus. Ce problème-là est peanuts à coté du choix de société qui se trouve devant nous, qu’une politique de gouvernance mondiale semble avoir déjà fait à notre place.

 

Mais je le répète une fois de plus, mon avis est qu’on n’entrera pas dans ce nouveau monde.

Nous ne pouvons qu’approuver le propos très rationnel du Dr. Guillemant. Nous ne sommes pas au sein d’une crise sanitaire, mais en pleine révolution politique, sociale et anthropologique, au niveau mondial, plus particulièrement dans les pays développés.

Et si les réactions de défiance d’une partie considérable des populations sont un motif d’espoir, ces réactions sont désordonnées et dans un pays comme la France, aucune solution politique sérieuse ne semble envisageable. C’est d’autant plus le cas dans la mesure où les masses dissidentes ont une vision par trop terrestre ou subjectiviste des enjeux, sans considération pour la vraie dimension spirituelle et objective du combat. Seul Jésus-Christ donnera la victoire.

À ce titre, notre ami Janek nous fait une salutaire mise en garde à propos du Dr. Guillemant. Si celui-ci est indiscutablement un scientifique réputé dans son domaine, et si le propos qu’il tient ici est cohérent, il faut savoir que cet individu était jadis très actif sur des plateformes ésotérico-maçonniques telles que Salamandre TV et Baglis TV.

En effet, il est regrettable que beaucoup de personnes qui s’interrogent à juste titre sur le « nouvel ordre mondial » et les manigances des puissants de l’heure, se retrouvent hélas, trop souvent sous l’influence de « chercheurs de vérités » mélangeant le vrai au faux, et diffusant dans leurs discours une pensée gnostique et subjectiviste.

Nous renvoyons nos lecteurs à la série d’émissions de Radio Regina sur la « contre-révolution maçonnique » et ses pièges.

20 réflexions sur “Dr. Guillemant, CNRS : Le Principal But de la Vaccination N’est Pas D’ordre Sanitaire

      1. le doctorat n’est pas une epreuve seulement medicale ,mais se retrouve dans beaucoup d’autres disciplines comme le droit ,sciences politiques et domaines scientifiques

        J'aime

      2. il est ingénieur de recherche et physicien,ça veut dire qu’il est largement plus instruit qu’un médecin de plateau ! tout est bon pour dénigré les personnes sachantes & j’y vois un goût de jalousie , me tromperais-je ?

        J'aime

    1. Je pense que tout le problème est là :
      « Si beaucoup furent traités de « conspirationnistes » délirants (à tort ou à raison) par le passé, le fait qu’un spécialiste reconnu tel que Guillemant prenne aujourd’hui la parole sur le sujet constitue un témoignage de très haute qualité. »

      C’est bien dommage de voir que l’auteur tombe dans le panneau. D’une part, ce n’est pas parce que cette personne est du CNRS que ça fait d’elle un « spécialiste reconnu » ou une personne de « très haute qualité », dénigrant d’ailleurs tout le reste. Je lis des propos du genre de la théorie du complot avec des écrits dépassés et ne reflétant aucun esprit critique, rien de plus.

      J'aime

      1. A part utiliser l’arme de dénigrement massif « propos du genre de la théorie du complot » avez-vous un argument contredisant les propos en question ?
        C’est vrai que ça nécessite de comprendre de quoi on parle et de faire quelques recherches personnelles, c’est nettement plus exigeant que de déverser péremptoirement et en adoptant un ton intelligent, les éléments de langage du prêt à penser.

        J'aime

    2. Médecin ou pas, il a tout compris!
      L’histoire se reproduit différemment, par cycles naturels et planétaires, du fait que l’individu s’est abandonné et vendu à son Ego. (L’ORGUEIL, LE MENSONGE, LA CONVOITISE, LA COLÈRE ET L’APPROPRIATION).
      Ce qui fait que nous nous sommes rendus aveugles, hypnotisés, voilés, apeurés, à oublier le passé et à s’exposer à de nouvelles souffrances. Et ce, de condamner les reflets et miroirs de soi que sont les autres, de ne pouvoir supporter à vouloir briser, par manque D’AMOUR ET DE COMPASSION.

      Biens des civilisations disparus ont fait la même erreur.
      Nous avons été tenus à l’écart de nos origines (mère Nature, que nous prénomons sous différentes appellations, selon notre culture, langage et découvertes). Alors qu’il suffit de faire corps avec elle, énergétiquement, comme nous ont montré le chemin nos illustres chercheurs et enfants reconnus célestes.
      Bien à ceux qui, comme d’autres avant nous dans l’histoire, sauront déchirer le voile du temple, pour revoir apparaître en soi l’arche d’alliance.

      J'aime

  1. Ce monsieur était ingénieur, il a travaillé sur l’optique (la vision) dans le cadre de l’intelligence artificielle. Il a largement participé à développer le fléau qui nous touche… D. Guillemant se serait repenti après avoir été guidé par son ange sur la route du temps (04) passant par le lieu dit : « Theopolis ». Il y vit aujourd’hui, près de Saint Geniez.

    Aimé par 1 personne

  2. bouffonnerie d’illuminé sans aucunes autres utilité que de faire blablater les inutiles de notre système . allez bosser .

    J'aime

    1. On dirait Laurent Alexandre qui parle des « inutiles », cet homme a l’air d’un véritable malade, eugéniste…vide toute âme…

      J'aime

  3. je crois en une seule parole celle de Jesus Fils de Dieu
    l’humain est satanise et seul , une force exterieure pourra changer la vie sur terre .
    les juifs talmudistes ont gagne, la france et les francais sont une race de degeneree et taree a plus de 70 % , un retour vers la parole de Jesus ne se fera pas…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s