Padre Pio : Modestie, Continence et Chasteté

De plus, il existe trois vertus qui contribuent à parfaire la pieuse personne en ce qui concerne la maîtrise de ses propres sens. Ces vertus sont la modestie, la continence et la chasteté.

Par la vertu de modestie, la personne pieuse contrôle tous ses actes extérieurs. C’est avec une bonne raison, donc, que Saint Paul recommande à tous cette vertu et déclare à quel point elle est nécessaire, et si ce n’était pas assez, il considère que cette vertu devrait être évidente pour tout le monde.

Par la vertu de continence, l’âme exerce la retenue sur les sens : la vue, le toucher, le gout, l’odeur et l’ouïe.

Par la chasteté, une vertu qui anoblit notre nature et la rend similaire à celle des anges, nous supprimons notre sensualité et nous éloignons des plaisirs interdits.

Tel est le merveilleux résumé de la perfection chrétienne. Heureux celui qui possède toutes ces admirables vertus, lesquelles sont toutes des fruits de l’Esprit Saint qui réside en lui. Une telle âme n’aura alors rien à craindre et rayonnera dans le monde, comme le soleil rayonne dans les cieux.

Padre Pio,  in Padre Pio da Pietrelcina, Lettres, Correspondence avec Raffaelina Cerase (1914-1915), Editeurs Melchiorre de Pobladura et Allessandro de Ripabottoni, Volume 2, 1987

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s