Bienheureux Peter Wright, prêtre et martyr

Le bienheureux Peter Wright (1603-1651) était un prêtre jésuite anglais. Né à Slipton, dans le Northamptonshire, dans une famille de 12 enfants, il travailla d’abord dans un bureau d’avocat à Thrapston, puis s’engagea brièvement dans l’armée. Durant cette période, il s’était largement éloigné de la foi. En visite à Liège, il rend visite aux Jésuites et désire se rapprocher de la foi catholique de son enfance. Il étudia pendant deux ans au collège jésuite de Gand. En 1629, il intègre le noviciat de l’ordre à Watten. Il est ordonné prêtre en 1636, puis envoyé pour servir au collège anglais de Saint Omer. Entre 1638 et 1644, il officie comme chapelain auprès du régiment anglais du colonel Sir Henry Gage, au service de l’Espagne et stationné près de Gand.

Lorsque Gage retourna en Angleterre en 1644 pour aider le roi Charles Ier, le père Wright l’accompagna, d’abord à Oxford, puis auprès de Jean Paulet, 5e marquis de Winchester. Il administre les derniers sacrements à Sir Gage le 11 Janvier 1645. Par la suite, Wright devint le chapelain du marquis, d’abord dans le Hampshire, puis à Londres.

Le 30 janvier 1649, le roi Charles Ier avait été jugé, déposé puis exécuté.

Le 2 février 1651, le père Wright est capturé par une bande de poursuivants. A Newgate, il fut trainé en procès devant le juge Henry Rolle et ses adjoints Philip Jermyn et Richard Aske, en mai de la même année. Lors de ce procès, le témoignage à charge principal fut fourni par l’indicateur Thomas Gage, un dominicain apostat et défroqué, frère de Sir Gage, l’ancien protecteur du père Wright. Ce procès fut largement une parodie affreuse de justice. Les juges furent même obligés de tempérer Thoams Gage, à moitié fou, car ce dernier parlait de son frère en des termes très irrévérencieux.

Le père Wright fut condamné sous le statut 27 Eliz., chap. 2, à savoir pour s’être trouvé en tant que prêtre catholique sur le territoire anglais. Il fut condamné le 17 mai 1651 à mourir par pendaison, noyade et écartèlement. Son exécution eut lieu le 19 mai 1651 à Londres, devant près de 20000 personnes. Le père Wright était relativement populaire à cette époque, et du moins, il était une personnalité très respectée dans la population. Les bourreaux firent en sorte de le pendre jusqu’à la mort, afin de l’épargner des souffrances de l’éviscération.

Le père Peter Wright fut béatifié par le pape Pie IX le 15 Décembre 1929.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s