[Vie des Saints] Saint Joseph d’Arimathie

Joseph était un membre du Sanhédrin, mais il était aussi un fidèle disciple du messie Jésus-Christ. La plus grande preuve de sa profonde piété fut que, bien qu’il jouissait de richesses et d’honneurs, il ne craignait point la malice des hommes. Au moment où les apôtres tremblaient de peur, il se déclara fièrement être un disciple de Jésus, qui venait d’être crucifié. Avec la plus grande dévotion, il embauma et mit au tombeau Son Très Saint Corps. Ce saint était le patron de la ville de Glastenbury, où une église et un ermitage, très fameux du temps des anciens bretons, avait été construite par les premiers évangélisateurs de cette île. Certains auteurs modernes ont même placé Joseph d’Arimathie et Aristobule parmi ces premiers apôtres de l’Angleterre.

Rev. Alban Butler, Vie des Saints, 17 Mars, Volume III, 1866

Note : D’autres traditions anglaises veulent que Saint Joseph d’Arimathie ait apporté le Saint Graal, la coupe utilisée par Jésus lors du Dernier Repas, en Angleterre. Saint Joseph d’Arimathie serait mort à l’âge de 80 ans environ.

Saint Joseph d’Arimathée, par Pietro Perugino.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s