[Magistère] Innocent X : Contre l’erreur de la double tête de l’Eglise

Cette très sainte congrégation du Saint Office a décrétée et déclarée hérétique cette proposition selon laquelle il a été établi une stricte et exacte égalité entre Saint Pierre et Saint Paul, sans subordination et sujétion de Saint Paul envers Saint Pierre en matière de pouvoir suprême et de gouvernement de l’Eglise universelle.

Erreur condamnée : « Saint Pierre et Saint Paul sont les deux princes de l’Eglise, formant à eux deux une seule tête ; ou encore : il existe deux chefs catholiques et deux chefs suprêmes de l’Eglise catholique, liés dans la plus haute unité entre eux ; ou encore : la tête de l’Eglise catholique consiste en deux personnes qui sont unies entre elles dans la plus haute divinité ; ou encore : il existe deux pasteurs suprêmes et gardiens de l’Eglise, lesquels forment une seule tête ».

Pape Innocent X, Congrégation du Saint Office, décret du 24 Janvier 1647.

4 réflexions sur “[Magistère] Innocent X : Contre l’erreur de la double tête de l’Eglise

  1. Quelques questions de la part d’un converti spirituellement parlant, mais qui n’est pas baptisé :
    – Ou recevoir le baptême si l’institution officielle de l’église catholique aujourd’hui n’est pas catholique mais hérétique ?
    – A quelles messes pouvons-nous participer ?

    La position sédévacantiste est embarrassante car elle prive de la dimension communautaire et liturgique pour bon nombre d’entre nous (je n’ai pas connaissance de messes sédévacantistes). Or, je pense que nous ne pouvons pas vivre notre foi uniquement de façon personnelle. L’église est le corps du Christ dont nous sommes les membres.

    Ou bien 1) nous réduisons notre expérience de la vraie église catholique à sa dimension spirituelle reliée par le Saint-Esprit, ou bien 2) on continue d’avoir cette expérience physique où nous nous retrouvons corporellement pour célébrer le sacrifice de notre Seigneur :
    a) on va aux messes organisées par l’institution de Vatican II, en essayant de se rapprocher de prêtres qui se veulent traditionalistes. On y participe parce qu’on considère que le rituel de l’eucharistie est spirituellement valide, et par charité de ceux qui sont dans l’erreur
    b) on organise des messes sédévacantistes, pour cela il faudrait des prêtres ordonnés par la véritable Eglise, y’en a-t-il ?
    c) on considère que nous sommes entrés dans une ère où il faut savoir en tant que chrétien se débrouiller sans institution, sans liturgie, sans eucharistie. Tout se « réduit » à notre relation spirituelle à Jésus Christ, à notre pratique personnelle de la foi au milieu du désert du monde. Les optimistes y verront un retour aux sources, les pessimistes diront qu’à la source, il y avait les apôtres et l’Eglise quand même, une organisation terrestre.

    Ceux qui sont paumés et qui se dirigent vers l’église pour voir que c’est tout autant le foutoir que dans le monde qui les entoure se voient obligés entre la position entre-deux-chaises de a) et l’individualisme religieux c). La b), j’ai du mal à y voir de réalité concrète. Si vous avez d’autres options à proposer, je vous en prie, complétez.

    J'aime

    1. Bonjour à vous,
      Je vais tâcher de répondre à vos questions dans l’ordre :

      – L’Eglise enseigne que le sacrement de baptême peut être conféré par toute personne, même non catholique, à condition qu’elle prononce la bonne formule et ait l’intention de faire ce que veut l’Eglise en la matière.

      https://fidecatholica.wordpress.com/2017/11/26/catechisme-de-saint-pie-x-chapitre-2-le-bapteme-4-2/

      – L’institution officielle de l’Eglise catholique est l’Eglise elle-même. Cette institution ne peut donc pas être hérétique. Le fait que le Vatican ou les diocèses du monde entier soient actuellement matériellement occupés par des imposteurs qui, de toute évidence, ne professent pas la foi catholique, ne signifie en rien que « l’institution officielle de l’Eglise soit hérétique ». Lorsque la révolution protestante a éclaté, beaucoup d’églises en Allemagne ont été saisies et occupées jusqu’à ce jour par les hérétiques luthériens : cela ne voulait pas dire que l’institution de l’Eglise devint hérétique, mais plutôt que des hérétiques s’étaient emparés illégalement des bâtiments qui appartenaient à l’Eglise. C’est à peu près ce que l’on voit depuis une cinquantaine d’années avec la révolution Vatican 2.

      – La messe novus ordo instituée par Paul VI est objectivement invalide, comme nous le montrons ici par un argument liturgique très simple :

      https://fidecatholica.wordpress.com/2019/04/18/novus-ordo-invalidite-de-la-messe-novus-ordo-de-paul-vi-1/

      Or, l’Eglise enseigne qu’il est absolument impossible que l’Eglise puisse offrir des sacrements invalides ou promulguer des rites impies (voir Pie VI, Auctorem Fidei, n.78). En outre, le rite de consécration épiscopale institué par Paul VI en 1968-69 a été également prouvé comme invalide. Voir les travaux de Mr. L’abbé Moureaux, du père Anthony Cekada ou encore ceux du comité académique Rore Sanctifica. Cela signifie que dans l’espace catholique romain, à cause de Paul VI, la plupart des individus ordonnés ou consacrés sous son rite ne sont ni prêtres, ni évêques. C’est le cas notoire de Jorge Bergoglio. Donc, même si ces prêtres Novus Ordo donnaient une vraie messe Saint Pie V, ils ne pourraient conférer aucun sacrement. Dans le monde latin, sont valides certains prêtres de la FSSP, sont valides la plupart des prêtres de la FSSPX et sont valides tous les prêtres des communautés « sédévacantistes » ou « non una cum » tels que la CMRI, le SST, l’IMBC, etc.

      – A l’heure actuelle, les catholiques ne devraient en principe que se rendre dans des messes « non una cum », c’est-à-dire des messes qui ne sont pas en union avec les hérétiques occupant actuellement Rome. Tout simplement parce que le Magistère enseigne qu’il est interdit de citer le nom des hérétiques au canon de la messe et qu’il est de toutes façons interdit de se dire en union avec des hérétiques avérés :

      https://fidecatholica.wordpress.com/2019/10/07/magistere-les-heretiques-ne-doivent-pas-etre-cites-au-canon-de-la-messe/

      C’est malheureusement une chose dont la plupart des prêtres de la FSSPX se moquent. Ils traitent François d’hérétique, ils n’obéissent à rien de ce que les ‘papes’ de Vatican 2 ont enseigné, ils considèrent la messe Paul VI comme devant être absolument évitée…mais ils tiennent absolument à ce que ces ‘papes’ modernistes soient de vrais papes catholiques et donc ils citent leurs nom au canon de la messe, même s’ils les qualifient ensuite d’hérétiques, ce qui est assez absurde. Bref.

      – Vous semblez penser que la position dite « sédévacantiste » prive de la dimension communautaire : Et bien non, ces communautés catholiques, selon l’endroit où vous vivez, sont plus ou moins actives. Les « sédévacantistes » sont en contact entre eux et avec d’autres catholiques sur internet, etc. Ce n’est pas parce que nous vivons actuellement dans une telle situation, en admettant donc la position « sédévacantiste », que cela signifie que nous devrions désespérer ou penser que nous sommes fatalement isolés. Dans d’autres temps, différentes communautés catholiques ont subi bien pire que ce que nous subissons en matière d’isolement. Songez à la situation des catholiques à l’époque de la crise arienne

      https://fidecatholica.wordpress.com/2019/05/02/patristique-saint-athanase-dalexandrie-lettre-de-leveque-a-son-troupeau/

      ou songez à celle des communautés de Corée ou du Japon, qui furent dramatiquement isolées pendant de très longues périodes, tout en subissant des persécutions inouïes. J’ai en contact un catholique sédévacantiste vivant en Inde, et qui n’a aucune messe valide à disposition dans son pays, et qui est donc contraint de se rendre quand il le peut à l’étranger pour aller à la messe. Donc, si vous vivez en Occident, vous êtes privilégié, croyez moi. Si vous le souhaitez, je peux vous indiquer une messe traditionnelle dans votre région.

      – Il ne s’agit donc nullement de « vivre notre foi de façon uniquement personnelle ». Voyez : des millions de catholiques trompés par les hérésies de Vatican 2 occupent les églises, les paroisses, les diocèses, ils sont actuellement invités à Rome où ils se livrent en ce moment même aux rituels païens d’Amérique du Sud. Eux, vivent la foi de façon « personnaliste », c’est-à-dire subjective. Ce n’est pas le cas des catholiques traditionnalistes, et surtout pas des sédévacantistes. Enfin, la Sainte Ecriture et le Magistère enseignent infailliblement que le Saint Sacrifice de la Messe durera jusqu’à la fin des temps.

      – Pour conclure, il est clair que ce grand châtiment qu’est la révolution moderniste constitue une grande épreuve et que beaucoup sont tombés dans la confusion totale. Mais tout ceci était écrit de longue date.

      https://fidecatholica.wordpress.com/2018/09/10/ecclesiologie-la-passion-mystique-de-leglise-catholique-selon-la-doctrine-catholique/

      Ayez confiance en la Doctrine de l’Eglise catholique et rapprochez vous d’un centre de messe traditionnelle.

      http://www.ecclesia.luxvera.org/Directory-World.html#France

      Ad Jesum Per Mariam

      J'aime

      1. Je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre et de m’avoir apporté des éclaircissements à chacune de mes questions. Je vais les méditer, et effectivement, en tant qu’occidental, je ne suis pas le plus mal logé. Prions le Seigneur qu’il affermisse notre foi en ces temps de confusion.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s