[Prophéties] Rev. Sylvester Berry : Les chefs de Vatican 2 prophétisés dans l’Évangile (3)

Je vis aussi une autre bête qui montait de la terre, et qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau (de l’Agneau) ; et elle parlait comme le dragon. – Apocalypse 13 ; 11

Commentaire d’Apocalypse 13 ; 11  La bête sortant de la terre est un faux prophète : le prophète de l’Antéchrist. Notre Divin Sauveur possède un représentant sur terre en la personne du pape, à qui ont été confiés les pleins pouvoirs d’enseignement et de gouvernement. De la même façon, l’Antéchrist aura le faux prophète pour représentant et celui-ci se verra conférer la plénitude des pouvoirs sataniques afin de tromper les nations. Si l’Antéchrist s’avère être d’extraction juive, ainsi qu’il le sera probablement, la mer de laquelle il émerge symbolise le judaïsme. Ainsi, la terre d’où vient la seconde bête est un symbole des nations païennes en révolte contre l’Eglise. Les deux cornes indiquent une autorité double, spirituelle et temporelle. Comme l’indique sa ressemblance avec l’Agneau, le faux prophète s’installera probablement à Rome comme une sorte d’antipape, au cours de la vacance du trône papal mentionnée précédemment. Mais les élus ne se laisseront pas tromper. Ils se souviendront des paroles de Notre Seigneur : Alors si quelqu’un vous dit : Voici, le Christ est ici ; ou : Il est là, ne le croyez pas. (Matthieu 24 ; 23)

Révérend Père E. Sylvester Berry, The Apolcalypse of Saint John, Columbus, 1921, p. 135, traduit de l’anglais par Fide Catholica.


Commentaire de Fide Catholica :

Le père Elwood Sylvester Berry (1879-1954) était un grand exégète et professeur d’apologétique au séminaire du Mont Saint Mary de Baltimore, dans le Maryland. Il s’agit ici d’un extrait de sa fameuse exégèse du Livre de l’Apocalypse (téléchargeable gratuitement, en anglais, ici) publiée en 1921. Apologiste et exégète d’une haute érudition, le père Berry a synthétisé toute la doctrine exégétique des pères et des docteurs de l’Eglise pour produire cette œuvre remarquable à plus d’un titre. Ceci d’autant plus que le Père Berry était également très qualifié en théologie dogmatique. En effet, le lecteur qui vient de lire ces passages ne peut qu’être frappé en se rendant compte à quel point l’exposé du père Berry semble être une prédiction stupéfiante de la situation de l’Eglise depuis le mort du pape Pie XII. Pourtant, le père Berry n’a fait que résumer, dans son livre, tout l’enseignement commun des pères, des docteurs et des théologiens. Notre rubrique « Miracles et prophéties » consiste notamment à compiler un maximum de ces enseignements. Le père Berry était simplement fidèle à toute la tradition exégétique et théologique de l’Eglise. Il est mort en 1954, près de 35 ans après le message de Notre Dame à Fatima et quatre ans à peine avant la mort du dernier pape connu à ce jour, Pie XII. Le père Berry est également l’auteur d’un ouvrage d’ecclésiologie, The Church of Christ, paru en 1927.

La bête de la mer, aperçu de la Tapisserie de l’Apocalypse, Angers, 14e siècle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s