[Vidéos] Abbé Rioult : Réfutation des erreurs de Youssef Hindi sur l’Ancien Testament

Loué soit Jésus-Christ, à jamais et pour toujours, Amen. C’est avec une grande joie que nous partageons cet excellent et salutaire exposé vidéo de l’abbé Rioult contre les graves erreurs de l’écrivain Youssef Hindi, un jeune auteur bien connu des milieux francophones de la dissidence.

En effet, nous nous étions insurgés ces derniers mois contre cette tendance antibiblique et antichrétienne récente dans les milieux français, tendance inquiétante et pitoyable que nous n’avions pas hésité à qualifier de néo-marcionite, du nom de cet hérétique gnostique du 2e siècle, qui affirmait que le Dieu de l’Ancien Testament était en réalité un mauvais démiurge. De fait, Marcion était loin d’être le seul gnostique de son temps à entretenir de telles croyances, comme nous l’avons fait observer dans notre récent ouvrage « Mystères de la révolution ».

En effet, depuis quelques temps, et tout particulièrement au sein de l’entourage du polémiste Alain Soral et de son association Egalité et Réconciliation, plusieurs auteurs, tous non-chrétiens, tels que Laurent Guyenot, Claude Timmerman, Youssef Hindi et Alain Soral lui-même (il faudrait aussi y ajouter Mr. Henry de Lesquen qui s’y est mis tout dernièrement), se sont mis à attaquer l’Ancien Testament avec une audace inconcevable. Nous avons d’ailleurs nous-mêmes exposé et réfuté quelques-unes des erreurs graves contenues dans les écrits du professeur Timmerman dans un article au début de l’année. Quant à Youssef Hindi, au cours d’une session de questions-réponses en août dernier à Nice, le jeune auteur a entendu répondre à ceux –c’est à dire les catholiques– qui lui avaient à juste titre reproché sa lecture totalement erronée de l’Ancien Testament. C’est en reprenant les différentes théories d’Hindi énoncées à cette occasion, et qui résument assez bien ses idées, que l’abbé Rioult procède à une magistrale correction de cette exégèse pour le moins erronée, quand elle n’est pas carrément blasphématoire.

D’ailleurs, l’abbé Rioult remarque chez Hindi les mêmes ironies que nous avions observé dans les écrits de Timmerman. Hindi, comme Timmerman, se fonde principalement sur des traductions protestantes de la Bible et reprend des méthodes exégétiques analogues à celles d’auteurs protestants ou de ce qu’on a appelé, au 19e et au 20e siècle, les « rationalistes bibliques ». Mais en somme, les théories du trio néo-marcionite d’E&R reprennent surtout les théories du journaliste conspirationniste Douglas Reed contenues dans son best-seller « la controverse de Sion ». Autre ironie de taille : alors que Youssef Hindi croit pouvoir démontrer, par ignorance et manque de formation sur la matière, que l’Ancien Testament est en réalité le socle de la Kabbale et donc de la partie mystique du judaïsme talmudique, et par là, le socle de l’idéologie sioniste, il ne se rend pas compte qu’en procédant ainsi, il adopte exactement la mentalité qui fut celle des kabbalistes, des talmudistes et des gnostiques. En effet, comme l’a enseigné le pape Innocent IV dans sa fameuse condamnation du talmudisme : ce sont les pharisiens apostats et les juifs talmudiques qui ont renié l’Ancien Testament. Ils n’en ont pas falsifié le contenu, mais ils en ont falsifié l’interprétation orthodoxe, comme l’a rappelé l’abbé, en citant en exemple les paroles mêmes des prophètes et de Notre Seigneur Jésus-Christ. Comme le démontre admirablement l’abbé Rioult, tout ce qui est contenu dans l’Ancien Testament annonce avec force le Nouveau Testament, le Messie Jésus-Christ et la Sainte Eglise catholique. Hindi pense par ailleurs que les promesses de domination mondiale qu’il trouve dans l’Ancien Testament, sont une preuve, en somme, du complot sioniste international. La réalité, c’est que ces promesses de domination mondiale reviennent uniquement au Seigneur Jésus-Christ, vrai Dieu, roi de toutes les nations, et par extension, à la Nouvelle Sion qui est la Très Sainte Eglise catholique, et dont le vicaire suprême, le pontife romain, a en effet pouvoir de juridiction, de droit divin, sur toute la planète, pour le salut des âmes. Comme le montre l’abbé Rioult, beaucoup d’événements d’apparence temporelle, dans l’Ancien Testament, annoncent de façon prophétique des réalisations spirituelles dans l’établissement définitif du Nouveau Testament. Youssef Hindi aurait résolu aisément cette question en se tournant, entre autres, vers la puissante et émouvante prophétie messianique de Isaïe 9 ; 6-7 :

Car un petit enfant nous est né, et un fils nous a été donné ; Il portera sur Son épaule la marque de Sa principauté; et Il sera appelé Admirable, Conseiller, Dieu, Fort, Père du siècle futur, Prince de la paix. Son empire s’étendra de plus en plus, et la paix n’aura pas de fin; Il S’assiéra sur le trône de David, et Il possédera Son royaume pour l’affermir et le fortifier par le droit et par la justice, dès maintenant et à jamais; le zèle du Seigneur des armées fera ces choses.

Ainsi, c’est par une mauvaise formation, de mauvaises méthodes et peut-être une mauvaise disposition d’esprit que Youssef Hindi a cru pouvoir démontrer une prétendue opposition entre Ancien et Nouveau Testament. En vérité, il n’y en a aucune. Mais encore faut-il avoir confiance en Jésus-Christ, Notre Sauveur et Seigneur et lire la Sainte Ecriture avec ceux qui ont eu autorité pour l’interpréter : les saints apôtres, les pères de l’Eglise, les docteurs, les papes et les théologiens. De plus, comme l’abbé Rioult, nous n’avons jamais douté des grandes qualités intellectuelles, évidentes, de Youssef Hindi, essentiellement en matière d’analyse géopolitique ou d’histoire des relations internationales. Mais nous avons toujours aussi déploré son attachement malheureux aux très mauvaises références philosophiques du milieu « E&R » et surtout au Coran. Il nous semble franchement audacieux et incohérent de la part d’Hindi de reprocher des sentences violentes ou de domination dans l’Ancien Testament, et d’affirmer ensuite qu’on ne trouvera rien de tel dans le Coran. D’autant plus que, comme nous l’avons également montré dans notre livre « Mystère de la Révolution », le Coran, qui nie la Révélation, qui nie la divinité du Christ, qui nie Sa crucifixion et qui nie la Très Sainte Trinité qui est Un seul Dieu, est clairement inspiré par des sources pseudo-bibliques, gnostiques, kabbalistiques et païennes. Sans compter l’évidente marque de l’influence talmudique et kabbalistique dans un très grand nombre de hadith.

Enfin, nous louons particulièrement la douceur, la patience et la charité que l’abbé ajoute à son érudition dans son exposé vidéo, appelant Youssef Hindi à délaisser le Coran et l’interprétationnisme et à accepter avec confiance et résolution Son Seigneur et Sauveur Jésus-Christ dans la Très Sainte religion catholique.

3 réflexions sur “[Vidéos] Abbé Rioult : Réfutation des erreurs de Youssef Hindi sur l’Ancien Testament

  1. j’apprécie beaucoup votre article au sujet de la vidéo de m.l’Abbé Rioult. Ayant bien suivi la vidéo, à la fin je me suis fait une réflexion que je vous soumet.Youssef Hindi a critiqué la violence des actes juifs et autres venant de Dieu,mais Youssef ne l’a pas fait ni pour sa religion, ni pour ce que le coran appelle à faire! d’autre part la manière expressive de Youssef porte un ton agressif à l’égard des chrétiens quand il critique ces violences. j’en viens enfin à ma réflexion: que va donner le pouvoir si les musulmans le prennent en France, après avoir viré les juifs et les franc maçons de notre pays?cette pseudo association de chrétiens et de musulmans affiché par ER et aussi par Laurent Glauzy, par JC2R sur you tube, et par d’autres, pour virer les méchants, n’est ce pas un leurre et une erreur monumentale à dénoncer publiquement? Youssef Hindi, par son comportement, ses raisonnements et réflexions sont carrément tyraniques: un appel à la conversion musulmane sur des principes contradictoires, comme l’ a dit l’Abbé Rioult. Youssef hindi fait plutôt peur…

    J'aime

    1. Alexandre, merci pour votre commentaire.

      En effet, il y a de nombreuses contradictions et incohérences dans le discours de Y.Hindi. Il a beaucoup écrit sur la Bible, et surtout écrit malheureusement beaucoup d’erreurs à ce sujet. Il serait intéressant qu’il en fasse de même pour le Coran ou qu’il dévoile un peu quelle est sa position de musulman dans le spectre vaste des tendances de l’islam. Il n’est pas clair à ce niveau là.

      Notre position, tout comme celle de l’abbé Rioult, a l’avantage d’être claire : catholique, traditionnelle, intégriste, anti-moderniste.

      Il ne peut y avoir d’alliance, ni avec les forces juives apostates, ni avec les forces mahométanes. Juifs et musulmans ne pourront être « réconciliés » et vivre en France que sous un régime catholique intégral. Ce serait d’ailleurs un régime beaucoup plus juste pour eux que le régime impie actuel, car dans un régime catholique, tout sera fait pour qu’ils se convertissent. Et tous ceux qui ne supporteront pas ce régime s’en iront d’eux mêmes. Mais les idées d’ER ou d’autres farfelus qui jouent la carte de l’union de tous ceux qui sont « contre les sionistes, la FM et les satanistes » sont des utopies et des stupidités. De même qu’est stupide l’idée de rassembler tous ceux qui se disent « patriotes ou nationalistes » ou prétendent défendre la France, peu importe qu’ils soient païens, mécréants, FM ou quoi d’autre.
      C’est idiot et cela s’appelle le sociabilisme.

      Ce qui prime avant tout, c’est l’union de ceux qui honorent Dieu et la vraie religion. Les autres doivent se soumettre à cela et suivre.

      Bien à vous,

      Ad Jesum Per Mariam.

      J'aime

  2. La clef de voûte de la Bible, la clef de lecture si l’on peu dire, c’est son thème : comment Dieu, par son Royaume céleste, va justifier sa souveraineté, établir la légitimité de sa domination sur la terre. Jésus en a fait l’idée centrale de son ministère. “ [Il] commença à prêcher et à dire : ‘ Repentez-vous, car le royaume des cieux s’est approché. ’ ” (Matthieu 4:17).

    Il a défini la place que le Royaume devrait occuper dans notre vie : “ Continuez donc à chercher d’abord le royaume et sa justice. ” (Matthieu 6:33). Il en a montré toute l’importance par cette prière à Dieu enseignée à ses disciples : “ Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre. ” Matthieu 6:10. Tous ceux qui professent autre choses que ce que Jésus enseigne ont besoin d’être recentré sur ce sujet.

    Si le Royaume de Dieu revêt une telle importance pour la race humaine, c’est parce que son intervention prochaine va changer une fois pour toutes la façon dont la terre est gouvernée. “ Aux jours de ces rois-là, annonce Daniel 2:44 à propos des gouvernements actuels, le Dieu du ciel établira un royaume [un gouvernement céleste] qui ne sera jamais supprimé. Et le royaume ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes [humains] et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis. ” À partir du moment où le Royaume céleste aura établi sa suprématie, plus jamais les hommes n’auront le contrôle de la terre. La décevante domination humaine, source de divisions, appartiendra définitivement au passé.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s