[Novus ordo] Benoit XVI promeut le panthéisme cosmique de Teilhard de Chardin

Le 24 juillet 2009, pendant un séjour dans le nord de l’Italie, l’antipape Benoit XVI a donné une homélie dans la cathédrale d’Aoste. Il commenta un passage de l’épitre de Saint Paul (Romains 8 ;1-2). A la fin de son commentaire, il se lança dans un éloge de l’hérétique Pierre Teilhard de Chardin, qu’il recommanda comme un modèle de prêtre, en présentant sa théorie de liturgie cosmique comme un objectif pour les candidats à la « prêtrise » moderniste. Les vrais catholiques savent pourtant que les écrits de Teilhard de Chardin ont été condamnés par les supérieurs de l’ordre jésuite en 1925, puis par le Saint-Office[1] en 1955 et en 1962 :

Ainsi l’adresse à Dieu, devient une adresse pour nous: ce Dieu nous invite à nous mettre de son côté, à sortir de l’océan du mal, de la haine, de la violence, de l’égoïsme et à nous identifier, à entrer dans le fleuve de son amour. Tel est précisément le contenu de la première partie de la prière qui suit : « Fais que ton Eglise s’offre à toi comme sacrifice vivant et saint ». Cette question, adressée à Dieu, s’adresse également à nous. C’est une référence à deux textes de la Lettre aux Romains. Nous-mêmes, avec tout notre être, nous devons être adoration, sacrifice, restituer notre monde à Dieu et transformer ainsi le monde. La fonction du sacerdoce est de consacrer le monde pour qu’il devienne hostie vivante, pour que le monde devienne liturgie : que la liturgie ne soit pas une chose à côté de la réalité du monde, mais que le monde lui-même devienne hostie vivante, devienne liturgie. C’est la grande vision qu’a ensuite eue Teilhard de Chardin lui aussi : à la fin nous aurons une vraie liturgie universelle, où l’univers deviendra hostie vivante. Et nous prions le Seigneur pour qu’il nous aide à être des prêtres dans ce sens, pour aider à la transformation du monde, en adoration de Dieu, en commençant par nous-mêmes. Que notre vie parle de Dieu, que notre vie soit réellement liturgie, annonce de Dieu, porte par laquelle le Dieu lointain devient le Dieu proche, et réellement don de nous-mêmes à Dieu. – Antipape Benoit XVI, Homélie, Célébration des vêpres dans la cathédrale d’Aoste, 24 juillet 2009[2]

Les déclarations de Ratzinger correspondent bien ici au panthéisme et à la cosmogonie de l’apostat Teilhard de Chardin. Pour comprendre le système hérétique de Teilhard de Chardin, nous conseillons à nos lecteurs d’écouter la très bonne émission de nos amis de Radio Regina sur le sujet :

Ces idées étaient également partagés par d’autres modernistes radicaux, tels que les pères Congar et De Lubac, deux architectes majeurs de la fausse théologie de Vatican 2, qui enseigne une divinisation imméritoire de tous les hommes, peu importe qu’ils soient des hérétiques ou des athées (notamment dans Gaudium et Spes). Ces idées panthéistes se retrouvent également dans l’encyclique naturaliste et crypto-gnostique de l’antipape François, Laudato Si, dans laquelle il affirme (et place Teilhard de Chardin dans les notes de bas de page) :

L’univers se déploie en Dieu, qui le remplit tout entier. (n°233) […] Le Père est l’ultime source de tout, fondement aimant et communicatif de tout ce qui existe. Le Fils, qui le reflète, et par qui tout a été créé, s’est uni à cette terre quand il a été formé dans le sein de Marie. (n°238) – Antipape François, lettre encyclique Laudato Si, 24 mai 2015[3]

De ce point de vue, Benoit XVI et François vont tous les deux très loin, puisqu’ils vont jusqu’à affirmer une cosmologie panthéiste émanentiste, un système tout à fait opposé à la métaphysique catholique, mais que l’on retrouve dans la kabbale juive et dans toutes les gnoses païennes, comme nous l’avons longuement démontré dans notre dossier apologétique sur la question.

[1] https://www.traditioninaction.org/ProgressivistDoc/A_121_TeilhardCondemned.html

[2] https://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/homilies/2009/documents/hf_ben-xvi_hom_20090724_vespri-aosta.html

[3] http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/encyclicals/documents/papa-francesco_20150524_enciclica-laudato-si.html

Une réflexion sur “[Novus ordo] Benoit XVI promeut le panthéisme cosmique de Teilhard de Chardin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s