R.P. Fernand Mourret : Impeccabilité et infaillibilité des papes

[A propos du pape Jean XII (955-964)] La Divine providence, supervisant l’Eglise, a miraculeusement préservé le dépôt de la Foi dont ce jeune libertin avait la garde. La vie de ce pape fut un scandale monstrueux, mais toutefois, son bullarium est vide de toute erreur. Nous pouvons à peine considérer l’ampleur de ce prodige. Il n’existe pas un seul hérétique, pas un seul schismatique qui n’ait cherché par tous les moyens à légitimer sa conduite d’un point de vue doctrinal : Photius chercha à justifier son orgueil, Luther chercha à justifier ses passions sensuelles, Calvin chercha à justifier sa froide cruauté. Ni Serge III, ni Jean XII, ni Benoit IX, ni Alexandre VI, en tant que pontifes suprêmes, définissant la foi, entendus et obéis par toute l’Eglise depuis la hauteur de leur chaire apostolique, n’ont cherché à ne prononcer ne serait-ce qu’un seul mot qui put justifier leurs désordres. Il arriva même qu’un Jean XII se fit le défenseur de l’ordre social, s’opposa aux offenses contre le droit canon et contre les dangers menaçant la vie religieuse.

R.P. Fernand Mourret, A History of the Catholic Church, volume 3, Herder book co., 1946, pp. 510-511 ; extrait traduit de la version anglaise.

Le pape Alexandre VI, à l’instar de quelques autres papes dans l’histoire, vécurent secrètement dans des conditions immorales. Toutefois, aucun de ces quelques papes, malgré leur immoralité personnelle, n’ont enseigné la moindre hérésie en tant que papes. Au contraire, les « papes » de la contre-église Vatican 2 ont peut-être et sans doute des vies personnelles plus vertueuses que ces anciens papes personnellement immoraux, mais les « papes » de Vatican 2 ont enseigné et continuent d’enseigner un grand nombre d’hérésies. Tel est le discernement classique entre impeccabilité et infaillibilité. Le pape, en tant que vicaire du Christ, jouit des promesses de l’infaillibilité lorsqu’il enseigne en tant que pape de l’Eglise catholique. En revanche, le Christ n’a jamais promis que tous les papes seraient forcément impeccables, c’est à dire insensibles à d’éventuels comportements personnellement immoraux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s