[Vie des Saints] Fête de la Purification de Marie : Notre Dame et les trois vêtements

Il y a quelques siècles de cela, trois jeunes nonnes vivaient ensemble dans un couvent. Jour après jour, elles prenaient le repas ensemble, elles allaient à la chapelle ensemble, priaient et chantaient ensemble. Un jour, leur prêtre-confesseur leur recommanda, en guise de préparation pour la fête de la purification de Marie, de réciter un rosaire complet tous les jours pendant quarante jours. Les trois nonnes obéirent rigoureusement à ce conseil. La nuit précédant le jour saint, la Très Sainte Mère de Dieu apparut aux trois sœurs, tandis qu’elles se rassemblaient dans le chœur de l’église. A la première d’entre elles, la Sainte Vierge tendit un très beau vêtement, brodé d’or. La Très Sainte Vierge les remercia et les bénit.

Puis, la Sainte Vierge tendit à la seconde sœur un vêtement, cette fois-ci beaucoup plus modeste, puis la remercia également. Remarquant la différence entre ces deux vêtements, la seconde sœur demanda : « Oh, Ma Dame, pourquoi avez-vous donné à ma sœur un si riche vêtement ? » Marie répondit avec un amour ineffable : « Parce qu’elle m’a vêtu de ses prières, beaucoup plus richement que tu ne l’as fait. »

 

Marie s’approcha alors de la troisième sœur avec un vêtement de toile. Etant une jeune et fidèle croyante, la sœur demanda immédiatement pardon pour la tiédeur avec laquelle elle avait récité son Rosaire.

Une année entière s’était écoulée quand les trois ferventes sœurs se préparaient à la même sainte fête, récitant chacune leur Rosaire avec une grande dévotion. Lors de l’ouverture des célébrations du jour, la Très Sainte Vierge leur apparut en gloire et leur dit : « Soyez prêtes, car demain, vous irez en Paradis. »

La matinée suivante naquit, pleine de promesses. Chacune des nonnes se demandaient si c’était leur dernier jour dans cette vallée de larmes. Quand viendrait le soir, se retireraient-elles dans leurs modestes cellules une dernière fois, ou est-ce que la Sainte Vierge aurait encore quelque chose à leur dire ? Les trois sœurs confessèrent à leur prêtre ce qui s’était passé, et elles reçurent la communion le matin même. A l’heure des prières du soir, elles virent encore la Très Sainte Vierge, qui venait pour les emmener avec elle. Et parmi les chants des anges, l’une après l’autre, elles expirèrent doucement.

Trois Ave Maria en l’honneur des trois vêtements donnés par Notre Dame, extrait des Gloires de Marie, par Saint Alphonse Marie de Liguori, docteur de l’Eglise.

Présentation de Jésus au Temple, illustration du ménologe de Basile II (XIe siècle).

Une réflexion sur “[Vie des Saints] Fête de la Purification de Marie : Notre Dame et les trois vêtements

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s