[Saints rois et reines] Sainte Aurélie de Strasbourg, vierge et ermite au XIe siècle (15 octobre)

Aurélie de Ratisbonne dite aussi Aurélie de Strasbourg était une princesse française de sang royal, puisqu’elle était l’une des filles d’Hugues Capet et la sœur du roi Robert le Pieux. Afin d’échapper à un mariage arrangé par ses parents contre son gré, elle fuit déguisée en pèlerin à Strasbourg. Elle rejoint Saint Wolfgang, évêque de Ratisbonne, qui ayant démasqué son déguisement, la convainc de vivre en solitaire et lui fait construire un ermitage à l’Abbaye Saint-Emmeran, près de Ratisbonne, où elle demeure plus de cinquante ans.

Saint Wolfgang de Ratisbonne

La réputation de sa sainteté, prouvée par plusieurs miracles, se répand dès sa mort, en 1027. Ses reliques sont conservées dans une châsse, et son ermitage est transformé en une chapelle qui devient un important lieu de pèlerinage.

Sainte Aurélie est fêtée localement, notamment à Strasbourg, le 15 octobre. Le nom Aurélie vient du latin « aureaus » qui signifie « or ». Elle est fêtée localement dans le diocèse de Strasbourg le 15 Octrobre.

Source : Moines de Ramsgate, Livre des Saints, « Aurélie », 1921

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s